Le rôle de l’audit interne dans la réduction des asymétries d’information

l’audit interne comme une solution aux problèmes d’asymétrie d’information entre les différentes parties prenantes de la gouvernance
d’entreprise : La séparation de pouvoir entre l’actionnariat et la direction pose un certain nombre des conflits d’intérêt qui influencent, de façon inefficace, sur la performance de l’organisation.

L’un des principaux de ses conflits est celle de l’asymétrie d’information. L’asymétrie d’information décrit une situation dans laquelle tous les
participants à un marché ne disposent pas de la même information. C’est une imperfection du marché qui peut aboutir à une sélection adverse ou à un aléa moral.

Les agents économiques mettent alors en place des stratégies pour contrer cette asymétrie d’information.

L’asymétrie d’information :

Définition :

En économie, on parle d’asymétrie d’information lors d’un échange quand certains des participants disposent d’informations pertinentes que d’autres n’ont pas.

Par exemple, les gestionnaires d’une société A savent s’ils sont honnêtes ou pas, s’ils disposent d’une meilleure information sur la solidité de leur affaire par rapport à l’information dont disposent les actionnaires de la société B. La présence d’asymétries d’information conduit à des problèmes d’anti-sélection et de risque moral.36

En lexique ; les asymétries d’information sont des situations dans lesquelles, les signataires d’un contrat n’ont pas les mêmes informations sur certaines caractéristiques de l’objet du contrat. Les asymétries d’information sont des situations dans lesquelles les signataires d’un contrat n’ont pas les mêmes informations sur certaines caractéristiques de l’objet du contrat.

Selon Akerlof ; on parle d’asymétrie d’information lorsqu’au cours d’un échange ou contrat ; certains participants disposent d’information pertinentes que les autres n’ont pas ; elle est l’une des premiers causes de conflits au sein d’une organisation.

Donc l’asymétrie d’information définit comme les relations où un agent détient de l’information (parfaite) qu’un autre n’a pas (information imparfaite). Elle permet d’analyser des comportements et des situations courantes de l’économie de marché.

Conséquences de l’asymétrie d’information :

Cette imperfection du marché peut aboutir à une sélection adverse ou à un aléa moral.

  • La sélection adverse :

George Akerlof est le premier économiste à avoir expliqué le principe de la sélection adverse.

Pour définit la nation de sélection adverse ; George Akerlof présente l’exemple du marché des voitures d’occasion (lemon cars), sur lequel les vendeurs et les acheteurs ne disposent pas de la même information. Le vendeur d’une voiture connaît parfaitement l’état de la voiture alors que l’acheteur n’a pas cette information.

Pour contrer cette asymétrie d’information, les vendeurs proposent des prix délibérément bas, au cas où les voitures auraient des vices cachés. Face à cela, les vendeurs retirent du marché les voitures de bonne qualité et ne laissent à la vente que les voitures de mauvaise qualité.

Donc ; la sélection adverse ou anti sélection est un phénomène par lequel une offre faite sur un marché aboutit à des résultats inverses de ceux souhaités, à cause d’asymétries d’information.

  • L’aléa moral :

L’aléa moral (ou moral hazard en anglais) désigne pour l’économiste Adam Smith un effet pervers qui peut apparaître dans certaines situations de risque, dans une relation entre deux agents ou deux parties contractantes : c’est plus précisément la perspective qu’un agent, isolé d’un risque, se comporte différemment que s’il était totalement lui-même exposé au risque.

D’ailleurs ; l’aléa moral consiste dans le fait qu’une personne ou une entreprise assurée contre un risque peut se comporter de manière plus risquée que si elle était totalement exposée au risque.

Le rôle de l’audit interne dans la réduction des asymétries d’information

Au niveau de la réduction des asymétries d’information, il est admis que par rapport aux actionnaires, le dirigeant dispos outre de l’information comptable et financière mais aussi d’une information complète, issue de la comptabilité de gestion et du rapport d’audit interne dont il était le seul destinataire.

Pigé (1998) distingue trois niveaux d’asymétrie d’information liée au gouvernement d’entreprise : l’asymétrie d’information existant entre les dirigeants et les représentants des actionnaires, l’asymétrie d’information existant entre les actionnaires et leurs représentants, les administrateurs et un troisième niveau d’asymétrie apparaît quand les actionnaires d’une entreprise souhaitent ouvrir leur capital et faire appel public à l’épargne.

L’auditeur légal permettrait de réduire ces trois niveaux d’asymétrie d’information. L’audit interne, dans la mesure où il a souvent été rattaché à la direction c’est-à dire à l’agent, n’a pas été considéré comme un dispositif susceptible de réduire les asymétries d’information liées au gouvernement d’entreprise.

En raison de son rattachement à la direction. Sawyer (1973) a bien définit la fonction d’audit interne lorsque il l’a considérait comme l’œil et l’oreille de la direction.

De plus, la loi Sarbenes-Oxley (SOX) et la loi de la sécurité financière (LSF) ont obligé le président du conseil d’administration ou de surveillance d’établir un rapport détaillé sur le contrôle interne.

À ce stade, l’audit interne rattaché au conseil d’administration ou au comité d’audit consiste à vérifier la fiabilité et la sincérité de ce
rapport. Ce qui lui offre la possibilité de contribuer à la réduction de l’asymétrie d’information existant entre les différentes parties prenantes.

Godowski, a indiqué que l’audit interne conduit à se positionner par rapport à la qualité de l’information produite par l’entreprise et qui reflète l’image de celle -ci.

Selon lui, cette position lui permet de lutter contre les problèmes d’asymétrie d’information entre les dirigeants et les actionnaires.45

D’ailleurs ; l’existence du comité d’audit au sein de l’entreprise permet à l’auditeur d’exercer son activité en toute indépendance. Le comité d’audit considéré comme l’élément de fonctionnement du conseil d’administration avec la responsabilité des contrôles interne et la surveillance de l’information financière vise à s’assurer que les processus utilisés par la direction et l’audit interne, dans le cadre de garantir la qualité de l’information financière, sont gérés efficacement.

Le rattachement hiérarchique de l’audit est un facteur déterminant pour son indépendance. Selon un rapport mené par L’OCDE en 2011 sur le « Contrôle et audit interne », la fonction d’audit interne est rattachée au plus haut niveau. La figure suivante relève que 55 interroger sur 73 sont répondus affirmative en ce qui concerne le rattachement hiérarchique de l’audit interne, soit 75%.

Figure 1 : Rattachement hiérarchique de l’audit interne

Le rôle de l’audit interne dans la réduction des asymétries d’information
Source : OCDE, 2011, “Contrôle et audit internes : Assurer l’intégrité et la responsabilité du secteur public’’ Rapport. Disponible sur : http//:www.oecd.org/governance/47638948.pdf.

Le rôle de l’audit interne dans la réduction de l’asymétrie d’information passe donc par la création du comité d’audit ou par son rattachement au conseil d’administration. Le comité d’audit assure la fiabilité de rapport d’audit interne adressé à la direction générale, selon lequel l’audit interne informe la direction sur l’efficacité et l’efficience du système de contrôle interne.

Généralement, il apparait que les actionnaires sont dans une position inconfortable d’asymétrie d’information. Face à cette situation, source de conflit et dont sont victimes les actionnaires, les administrateurs, les investisseurs, les salariés et les autres parties prenantes.

Conclusion

L’audit interne est aujourd’hui un partenariat stratégique de l’entreprise. Nous avons constaté que certains recherches ont donné une grande importance au comité d’audit, et ce dans le but de renforcer le rôle de l’audit interne pour réduire les conflits d’intérêts entre dirigeants et actionnaires, c’est-à-dire en lui donnant plus d’indépendance dans son métier.

Selon ces études, le comité d’audit, destinataire du rapport d’audit, considère comme étant un moyen de surveillance des informations financières.

Article précédentL’approche fonctionnaliste de la monnaie
Article suivantConfiance dans la monnaie : les fondements

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici