La balance des paiements : Définition simple

La balance des paiements recense l’ensemble des échanges – plus précisément le solde des entrées et des sorties –, d’actifs physiques, financiers et monétaires entre un pays et l’étranger au cours d’une période de temps donnée. Elle est traditionnellement présentée en deux principaux comptes :

  • le compte des transactions courantes qui présente les opérations d’imports / exports de biens et services, divers transferts privés à l’étranger et l’aide internationale ;
  • le compte de capital qui comprend les mouvements de capitaux à long terme (investissements réalisés dans des entreprises étrangères par exemple) et les mouvements de capitaux à court terme (fonds placés en devises sur les marchés internationaux).

Cette balance peut être en déficit ou en surplus selon les périodes et la situation économique. L’état de ses comptes informe sur la situation de l’économie nationale et peut influer sur le niveau du taux de change.

Périodiquement existent des « crises de balance des paiements », surtout dans les pays en développement, durant lesquelles le déficit courant devient excessif, ou les sorties de capitaux s’exacerbent, créant ainsi les conditions d’une crise financière et économique sérieuse qui se traduit souvent par une chute du taux de change.

Article précédentLe taux de change : Définition simple
Article suivantQu’est-ce que la compétitivité ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici