Le compte de résultats : définitions, classification et présentation

Le compte de résultat, présenté ci-dessous, rend compte de l’évolution de la situation patrimoniale qui a conduit à un enrichissement ou un appauvrissement de l’entité au cours d’une période. L’enrichissement de l’entité se traduit par l’apparition de produits et son appauvrissement par l’apparition de charges. A la fin de la période, en général une année mais parfois au bout d’un semestre ou d’un trimestre, on détermine un solde appelé résultat par différence entre le total des produits et des charges. Si le montant des produits est supérieur au montant des charges, le résultat est bénéficiaire. Dans le cas contraire, le résultat est une perte.

I. Définition du compte de résultat ( charges et produits)

 « Le compte de résultats récapitule les charges et les produits de l’exercice, sans qu’il soit tenu compte de leur date de paiement ou d’encaissement… »
 
Le compte de résultat regroupe :

– dans les charges : les charges d’exploitation, les charges financières, les charges exceptionnelles, la participation des salariés et l’impôt sur le bénéfice ;
– dans les produits : les produits d’exploitation, les produits financiers et les produits exceptionnels.

1. Les produits

 « Les produits comprennent :
• les sommes ou valeurs reçues ou à recevoir :
      – en contrepartie de la fourniture par l’entité de biens, travaux, services, ainsi que des avantages qu’elle a consentis,
         – en vertu d’une obligation légale existant à la charge d’un tiers,
         – exceptionnellement, sans contrepartie ;
• la production stockée ou déstockée au cours de l’exercice ;
• la production immobilisée ;
• les reprises sur amortissements, dépréciations et provisions ;
• les transferts de charges ;
• le prix de cession des éléments d’actifs cédés, sous réserve des dispositions particulières
fixées  pour les titres immobilisés de l’activité de portefeuille et  pour les titres de placement. »
 
    À ce stade du cours de comptabilité, il n’est pas nécessaire de connaître l’ensemble de ces produits. Il est important en revanche de bien comprendre que les produits sont des ressources générées par l’activité d’une période donnée, qui contribuent positivement à la formation du résultat. 
 
Par exemple, le chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise X (ventes pour 10000 euros) est une ressource produite par l’activité du mois de janvier.
 
Notez bien qu’un produit n’est pas nécessairement encore encaissé : les clients de l’entreprise x n’ont réglé que la moitié des ventes ; peu importe la date d’encaissement du produit, qui peut même être non encaissable (reprises sur dépréciations et provisions).

2. Les charges

 « Les charges comprennent :
• les sommes ou valeurs versées ou à verser :
      – en contrepartie de marchandises, approvisionnements, travaux et services consommés par l’entité ainsi que des avantages qui lui ont été consentis,
         – en exécution d’une obligation légale,
         – exceptionnellement, sans contrepartie ;
• les dotations aux amortissements, dépréciations et provisions ;
la valeur d’entrée diminuée des amortissements des éléments d’actif cédés, détruits ou dis- parus, sous réserve des dispositions particulières  pour les titres immobilisés de l’activité de portefeuille et pour les titres de placement. »
 
      Les charges peuvent être définies comme des consommations de biens et de services, comme des emplois définitifs. Elles constituent des coûts générés par l’activité de l’entreprise et contribuent négativement à la formation du résultat de l’exercice.
 
    On ne tient pas compte de la date de décaissement de la charge (peu importe qu’elle soit réglée ou pas), qui peut même être non décaissable (dotations aux amortissements, etc.).
 

II. Classification des charges et des produits et décomposition du résultat de l’exercice

Le résultat de l’exercice est la différence entre le total des produits et le total des charges de
l’exercice :

Résultat de l’exercice = Total des produits de l’exercice – Total des charges de l’exercice
                                        (ressources produites)                    (moyens consommés)

 Les produits et les charges sont classés en trois catégories, selon leur nature. On distingue les éléments :

  • d’exploitation : charges et produits liés à l’activité normale et courante de l’entité ;
  • à caractère financier : charges et produits liés aux opérations de financement et de placement (intérêts par exemple) ;
  • à caractère exceptionnel : éléments qui ne sont pas liés à l’activité courante, non récurrents.

Le résultat de l’exercice peut ainsi se décomposer en trois résultats :

  • Résultat d’exploitation = Produits d’exploitation – Charges d’exploitation
  • Résultat financier = Produits financiers – Charges financières
  • Résultat exceptionnel = Produits exceptionnels – Charges exceptionnelles

Les éléments d’exploitation et à caractère financier font partie de l’activité courante de l’entité, et s’opposent ainsi aux éléments exceptionnels qui ont un caractère non répétitif.

Résultat courant = Résultat d’exploitation + Résultat financier

 « Les produits et les charges de l’exercice sont classés au compte de résultat de manière à faire apparaître par différence les éléments du résultat courant et le résultat exceptionnel dont la réalisation n’est pas liée à l’exploitation courante de l’entreprise. »

III. Présentation du compte de résultat (CPC)

Deux présentations sont possibles.

1. Compte de résultat en tableau

Dans le compte de résultat sous forme de tableau, les produits sont inscrits à droite et les charges à gauche. Si les produits sont supérieurs aux charges, le bénéfice s’inscrit dans la partie gauche, afin d’équilibrer le tableau. Dans le cas contraire, la perte s’inscrit dans la partie droite.

Compte de résultat simplifié en tableau

Présentation du compte de résultat
Nous laisserons de côté pour l’instant les aspects relatifs à l’imposition du bénéfice et à son affectation. Les rubriques Participation des salariés et Impôt sur les bénéfices ne seront pas encore utilisées à ce stade du cours.

Au sein des charges d’exploitation, le compte de résultat distingue notamment les éléments suivants :

• Achats de marchandises.
• Variation des stocks de marchandises.
• Achats de matières premières et autres approvisionnements.
• Variation des stocks de matières premières et autres approvisionnements.
• Autres achats et charges externes.
• Impôts, taxes et versements assimilés (hors impôt sur les bénéfices).
• Salaires et traitements.
• Charges sociales.
• Dotations aux amortissements et aux provisions.

Les produits d’exploitation comprennent notamment les éléments suivants :

• Ventes de marchandises.
• Production vendue (biens et services).
Le sous-total de ces deux éléments constitue le chiffre d’affaires.
• Production stockée.

2. Compte de résultat en liste (présentation préférentielle)

Le compte de résultat en liste (présentation obligatoire dans la liasse fiscale) regroupe les charges et les produits de même nature et permet de calculer des résultats intermédiaires.

Le compte de résultats : définitions, classification et présentation

Article précédentDéfinition du contrôle de gestion
Article suivantAdam Smith : la nature et les causes de la richesse des nations

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici