L’analyse systémique de l’entreprise

Origine de l’analyse systémique de l’entreprise

Quatre écoles, à travers leurs théories, influencent le management des entreprises. Il s’agit des écoles suivantes:

L’école classique : elle utilise des approches scientifiques pour accomplir de façon optimale le travail en entreprise.

L’école des relations humaines : elle s’emploie à déterminer les meilleures conditions en vue de déterminer des meilleurs rendements.

L’école quantitative: elle se sert des mathématiques, de l’économétrie,.. .pour résoudre les problèmes de l’entreprise.

L’école moderne : elle traite des théories des systèmes. A cet effet, l’analyse systémique a été approfondie dans les lignes de l’ouvrage fondamental de L. VON BERTALANFFY.

L. V. BERTALANFFY est biologiste de formation. Après s’être spécialisé dans la gestion des entreprises, il a voulu appliquer la biologie à l’entreprise. Après une étude minutieuse des fonctionnements comme un système des cellules vivantes où les éléments sont interconnectés et interdépendants, il réalise alors que l’entreprise fonctionne de la même manière comme la cellule. Par conséquent elle a les caractéristiques d’un système.

Définition de l’entreprise-système

Notion de système

Un système est un ensemble d’éléments en interaction, organisés en fonction d’un but.

Les caractéristiques générales d’un système

  • Un système est composé d’éléments interdépendants ; c’est à dire interconnectés dans leur fonctionnement. L’un dépend de l’autre.
  • Un système a un but Exemple: La montre est un système. Son but est d’indiquer le temps.
  • un système peut être ouvert ou fermé : II est ouvert lorsqu’il est en relation avec son environnement dans son fonctionnement. Il est fermé quand il ne subit pas l’influence de son environnement. Exemple : un moteur de véhicule.
  • Un système a des variables d’entrée, de sortie, de commandes.

Exemple : une entreprise, prise comme un système ales variables suivantes:

Variables d’entrée ou intrants : Matières premières, les ressources financières et humaines. Variables de sortie ou extrants: Les produits, les services, les salaires…

Variables de commandes : ce sont les centres de décision (l’administration de l’entreprise).

L’approche systémique de l’entreprise

L’approche systémique de l’entreprise consiste à considérer l’entreprise comme étant un système et à l’étudier comme ayant les caractéristiques d’un système.

Les caractéristiques du système-entreprise

L’entreprise, réalité économique et sociologique, est un système concret, organisé, ouvert, finalisé, dynamique et régulé.

L’entreprise est un système concret

L’entreprise est un système concret parce qu’elle est composée d’éléments concrets: Les machines -Les locaux -Le personnel -Les biens de production Et un ensemble d’éléments abstraits : sa culture, son histoire.

L’entreprise, système organisé

L’entreprise est une unité structurée, constituée d’organes hiérarchisés et spécialisés, et d’un certain nombre de liaisons les reliant.

  • Les organes

On distingue plusieurs types d’organes, entre autres,

  • Les organes permanents : Exemples : – directeurs, chef d’usine,…..
    – service personnel, comptable,…
    – état- major
  • Les organes non permanents :
    Exemples. – comités d’études d’information et de Coordination
    – commissions d’enquête
    – Les organes réglementaires : ex. – conseil d’administration

L’entreprise est dotée d’une structure: « somme totale des moyens employés pour diviser le travail en tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaires entre ces tâches ».

L’entreprise est un système finalisé

L’entreprise a une finalité et des objectifs qui lui sont propres. L’objectif de l’entreprise est de réaliser un maximum de profit et de lutter pour sa survie d’où la nécessité de la mise en œuvre d’une stratégie.

L’entreprise est un système ouvert

L’entreprise est en relation constante avec son environnement dans lequel, elle puise les éléments nécessaires à son fonctionnement. Inversement, l’environnement reçoit de l’entreprise les résultats (produits, services…) et les résidus (déchets, polluants…) de son activité.

L’entreprise est en relation avec son environnement économique, technologique, fiscal,….par des flux d’entrée et des flux de sortie.

  • Flux d’entrée :

Réels : Facteurs de production (ex. : main d’œuvre, matériel, matière premières)

Financiers (capitaux)

D’information (ex. : technologies nouvelles, législation, études de marché,….)

  • Flux de sortie :

Réels : Produits et services,
Financiers (dépenses, revenus),
D’information (publicité, bilan,….).

L’entreprise est un système dynamique

L’entreprise peut en effet connaître de nombreux états ; elle ne constitue pas un ensemble statique mais évolue en permanence, notamment sous l’influence de son environnement.

L’entreprise est un système régulé

L’entreprise s’adapte en permanence pour réaliser sa finalité et atteindre les objectifs visés en raison de l’existence d’organes de commande, prenant des décisions.

Les modes de régulation du système

II existe différents modes de régulation du système. Ces modes sont:

La régulation par anticipation

Elle permet d’éviter les inadaptations du système à son milieu. Elle intervient lorsque des perturbations proviennent de l’environnement de l’entreprise et où sans réaction, l’entreprise ne pourra plus atteindre ses objectifs. La régulation par anticipation s’impose pour les décisions stratégiques.

La régulation par alerte

Elle consiste à attendre que des perturbations externes aient une incidence sur le fonctionnement de l’entreprise avant de réagir. La régulation par alerte est indispensable lorsque la perturbation émane du système lui même (panne d’une machine).

La régulation par erreur

Elle consiste à rechercher les raisons d’un écart entre les résultats obtenus et les objectifs fixés afin d’y apporter des corrections de façon à se rapprocher du ou des objectifs.

L’autorégulation

Elle s’opère par des liaisons entre les éléments qui limitent la variété de comportement de chaque élément et les maintiennent dans état d’équilibre permanent. Elle s’effectue sans organes de commande. Le système se régule de lui- même.

Importance de l’analyse systémique de l’entreprise

l’analyse systémique de l’entreprise permet de considérer l’entreprise comme un «tout» où les éléments sont interdépendants en vue de réaliser les objectifs. Elle permet d’avoir une vision globale de l’entreprise et d’accorder une importance à tous ces éléments sans en discriminer… Et cette approche permettra d’optimiser les objectifs.

Article précédentéconomie keynésienne
Article suivantles fondamentaux de la microéconomie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici