Le chômage – vue d’ensemble

Au sein d’une société, le chômage constitue un problème majeur lié directement aux individus en affectant leurs situations et leur statut.

Ces individus sont en train de chercher activement un emploi et sont considérés comme des chômeurs.

L’état de la santé d’une économie ainsi que l’efficacité des politiques économiques mises en œuvre sont reflétés par le niveau des taux de chômage et des taux d’inflation atteints.

Donc, voici ce que vous allez apprendre dans cet article :

I- Définition du chômage

Le chômage est l’arrêt ou l’interruption de l’activité volontaire ou involontaire, salariale ou indépendante. C’est une période d’inactivité forcée qui caractérise une personne capable et désireuse de travailler mais qui ne parvient pas à trouver un emploi.

Dans de nombreux pays, on compile la définition internationale donnée par le Bureau international du travail (BIT) et les définitions locales propres aux organismes nationaux. Selon le BIT, le chômeur est une personne de plus de 15 ans qui remplit les critères suivants :

  • être sans travail ;
  • être disponible pour travailler ;
  • rechercher activement un emploi, ou en avoir un qui commence ultérieurement.

La définition des chômeurs est sensible aux critères retenus et peut donner des chiffres qui ne montrent pas la réalité. Pour les comparaisons internationales, on retient généralement la définition du BIT.

II- Mesure du chômage

Au sein d’une économie, la population totale est constituée de population active et de population inactive (POP TOT = PA + P inactive).

De sa part, la population active englobe les chômeurs et la population occupée (PA = chômeurs + P occupée).

Donc, nombre de chômeurs = population active – population occupée

Le taux d’activité s’illustre comme suit :

Le chômage

III- Présentation des types de chômage

Selon l’analyse de la revue de la littérature économique, plusieurs désignations ont été utilisées pour définir les différents types de chômage.

1- Définition du chômage frictionnel

Le chômage frictionnel est un type de chômage qui survient lorsque les travailleurs recherchent un nouvel emploi ou passent d’un emploi à l’autre. Il s’agit de la période nécessaire pour trouver un nouvel emploi.

2- Définition du chômage structurel

Le chômage structurel est une catégorie de chômage qui résulte de l’inadéquation entre les emplois disponibles sur le marché de travail et les compétences des travailleurs disponibles sur ce marché.

3- Définition du chômage naturel

Le chômage naturel est souvent défini comme le taux de chômage le plus bas qu’une économie atteigne. Il s’agit d’un chômage naturel du fait qu’il est provoqué par un dysfonctionnement au niveau de l’économie expliqué par les interventions Etatiques et syndicales.

4- Définition du chômage volontaire

Le chômage volontaire (chômage classique ici) est une situation dans laquelle les chômeurs optent pour un emploi à une rémunération (salaire) supérieure au salaire courant du marché.

5- Définition du chômage involontaire

Ce type de chômage est expliqué par une situation où les individus espèrent travailler en acceptant le salaire de marché mais qu’ils ne trouvent pas d’emploi.

IV- Les caractéristiques du chômage :

  • La durée du chômage s’accroît ce qui augmente les difficultés de réinsertion.
  • Les jeunes et les femmes sont les plus touchés.
  • Baisse importante de l’emploi dans l’agriculture surtout, mais aussi l’industrie.
  • Les ouvriers et les employés sont plus touchés que les cadres et les professions intermédiaires.
  • Le taux de chômage diminue selon l’élévation du diplôme.
  • Les emplois précaires (emplois à durée limitée) risquent de s’ajouter aux demandeurs d’emploi.

V- Causes et conséquences du chômage

1– Les causes du chômage

Les principales causes du chômage sont connues:

  • Le coût du travail industriel est trop élevé en grande partie à cause des charges qui présentent sur les entreprises.
  • Une partie de la population n’a aucune qualification ou une qualification qui ne correspond pas à la demande.
  • Dans certains cas, il est presque préférable de percevoir des indemnités de chômage plutôt que de reprendre un travail,

Les causes économiques du chômage

– Le progrès technique et l’évolution de la productivité (plus de machines mois d’hommes).

– La crise économique et le ralentissement de la croissance. (Secteurs en récession…)

– Les délocalisations d’entreprise et la concurrence des pays à faible coût de main-d’œuvre.

Les causes démographiques

– L’évolution démographique (des tranches d’âge; plus d’arrivants que de partants sur le marché).
– Le chômage d’incohérence (coexistence du chômage et pénurie de main d’œuvre).
– Formation professionnelle insuffisante ou inadaptée.

2- Les conséquences du chômage

Elles sont particulièrement graves, aussi bien pour l’économie d’un pays que pour les personnes qui en sont victimes. On peut distinguer les conséquences économiques et les conséquences sociales :

Les conséquences économiques

La population au chômage est improductive, le financement des aides accordées aux chômeurs est de plus en plus lourd, la hausse du chômage fait augmenter les dépenses de l’Etat et des entreprises.

Les conséquences sociales

  • Effritement du lien social, marginalisation d’une partie de la population.
  • Coût social du chômage.
  • Réduction de la demande suite à la baisse du niveau de vie, ou sentiment d’incertitude.

VI- Les solutions

Le traitement du chômage ne représente qu’une dimension de la politique de l’emploi, celle-ci se définissant comme l’ensemble des interventions publiques visant à améliorer le fonctionnement de marché du travail et à en réduire les déséquilibres.

1- Le traitement social du chômage

  • Aide à la recherche d’emploi, incitation à la mobilisation géographique.
  • Indemnisation du chômage.

2- Le traitement économique (objectif : création de nouveaux emplois)

  • Une formation professionnelle plus adaptée aux emplois demandés et offerts.
  • Baisse du coût du travail (subvention à l’embauche, moins de charges).
  • Création d’emplois publics (emplois jeunes),
  • Diminution de la population active (rallonger la scolarité et avance l’âge de la retraite).
  • Réduction de la durée du travail

Conclusion

Le chômage est un phénomène majeur dans la plupart des pays industrialisés, il est aujourd’hui une réalité quotidienne pour de très nombreuses personnes, il est aussi l’objet de débats chez les économistes.

Il n’y a pas de problème sans solution mais il n’y a pas de solution miracles ni guérison immédiates ou bien sans efforts considérablement importants

Article précédentcircuits économiques entre entreprise et ménage
Article suivantLes 3 opérations économiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici