Les montages de l’ingénierie financière

0
24

Un montage se définit comme l’action de mettre ensemble, par des techniques appropriées, des éléments de diverses origines pour obtenir un effet particulier. Il doit aboutir à une situation de fonctionnement, avoir un effet concret. Les montages de l’ingénierie financière sont toujours spécifique à une situation particulière pour laquelle il est spécialement construit. Donc quels sont les différents montages utilisés dans l’ingénierie financière ?

Tout d’abord, un instrument financier doit se familiariser avec différents outils pour mener à bien sa mission. Ces outils sont les instruments financiers (actions, obligations, etc.), les instruments juridiques (holding, pactes d’actionnaires, etc.), et les instruments fiscaux (régime mère-filiale, donations, etc.)

Les montages de l’ingénierie financière sont incontournables dans le soutien de la croissance interne et externe d’une entreprise. C’est ainsi que l’ingénierie du rapprochement ou de développement permet d’analyser en détails les opérations de fusions-acquisitions et les opérations d’offres publiques. Elle consiste aussi à mettre en perspective les stratégies de groupe et de croissance externe ainsi que le management de la valeur.

Les montages de l’ingénierie financière peuvent être regroupés en deux grandes familles:

– Les montages sans modification du contrôle

– Les Montages avec modification du contrôle

1. Les montages de l’ingénierie financière sans modification du contrôle

Il s’agit essentiellement de l’ouverture du capital. C’est ainsi qu’on peut parler de :

  • L’ouverture du capital aux investisseurs : il s’agit du capital investissement qui est une activité d’investissement en fonds propres ou assimilés, souvent élargies aux opérations de transmission d’entreprises qui implique un partage des risques entre les entreprises et les partenaires financiers ;
  • L’ouverture du capital au public : il s’agit en premier lieu de l’introduction en bourse, appel au marché, etc.
  • L’ouverture du capital aux salariés : stocks options, plans d’épargne, etc.

2. Montages de l’ingénierie financière avec modification du contrôle

Il s’agit d’une part, la restructuration des passifs d’entreprises qui est un impératif pour l’optimisation de la structure financière, compte tenu des contraintes financières et du rapport de force entre actionnaires et gestionnaires. Pour ce genre de restructuration, on trouve le financement des LBO (Leveraged Buy Out) qui est une opération de rachat des actions d’une entreprise financée par une très large part d’endettement.

D’autre part, Ils concernent aussi la restructuration de bilan qui sont des techniques pour réduire la taille du bilan permettant de sortir un actif ou un passif afin de donner l’apparence d’un endettement moindre ou d’optimiser les ratios de rentabilité. Pour cette restructuration du bilan, on peut évoquer la titrisation qui est un montage financier permettant à une société d’améliorer la liquidité de son bilan.

Conclusion

Le montage de l’ingénierie financière est spécifique à un objectif et un contexte bien déterminé. Il permet de fournir des solutions innovantes pour résoudre des difficultés liées à des situations financières originales a priori non résolues par les solutions financières traditionnelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici