Phase de conclusion en audit interne

0
29

Après avoir établi l’ensemble des FRAP relative aux divers disfonctionnement détectés, l’auditeur commencera à rédiger le projet de rapport d’audit.

En effet, le corps principal de ce rapport est élaboré à partir des dysfonctionnements figurant sur les FRAP.

Le projet du rapport d’audit

Il est fondé sur les FRAP rédigés par les auditeurs, toutefois il est caractérisé par le fait que :

  • Les remarques et les observations qu’ils décèlent ne sont pas définies du moment qu’il n’était pas encore validé.
  • C’est le rapport d’un projet et donc il est incomplet puisqu’il ne présente pas les réponses des audités.

La réunion de clôture

Il constituera la plate forme de rencontre entre les mêmes participants à la réunion d’ouverture, selon IFACI, « c’est la présentation orale par le chef de mission au principale responsable de l’entité audité, les observations es plus importantes, elle est effectuée à la fin du travail sue le terrain ».

Cette réunion vise à examiner le projet du rapport d’audit qui distribuait à chaque participant quelques jours avant la réunion.

  • Principe de la réunion de clôture :

Pour réussir cette réunion, l’auditeur doit respecter un certain ensemble de principe c-à-d les auditeurs ne doivent pas mentionner au niveau de rapport que ce qui a été présenté aux audités.

  • Principe de la file d’attente :

C-à-d la diffusion du projet du rapport d’audit touchera en 1er lieu les audités et surtout les responsables.

  • Principe de ranking :

Les suggestions et les recommandations formulées par les auditeurs sont classés selon un ordre d’importance, ce classement est fait à partir des conséquences.

  • Principe de l’action immédiate :

Selon ce principe, l’auditeur a pour mission d’encourager l’audité de publier les résultats de la mission d’audit et de chercher à prendre des actions correctives.

Le rapport d’audit

Selon IFACI, enfin d’intervention le rapport d’audit communique aux principaux responsables pour action et à la direction pour information les conclusions de l’audit concernant la capacité de l’organisation auditée à accomplir sa mission en mettant l’accent sur les disfonctionnements pour faire développer des actions de progrès.

Le suivi des recommandations

Selon IFACI, l’état des actions de progrès communique régulièrement à la direction les suites données au recommandations formulées par l’audité et éventuellement les résultats obtenus par des actions correctives des audités.

Conclusion de la phase de conclusion

L’audit a connu plusieurs transformations passant de la seule recherche de la protection du patrimoine de l’E/se à un ensemble de technique mise en œuvre et ce par référence à des normes dans le but d’émettre une opinion sur le fonctionnement d’une organisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici