L’audit interne et l’audit externe

L’audit interne et l’audit externe deux fonctions sont nettement différenciées et la définition de l’audit externe est universellement admise.

L’audit externe est une fonction indépendante de l’entreprise dont la mission est de certifier l’exactitude des comptes, résultats et états financiers ; et plus précisément, si on retient la définition des commissaires aux comptes : « certifier la régularité, la sincérité et l’image fidèle des comptes et états financiers. »

les éléments suivants nous montre les différences entre l’audit interne et l’audit externe :

  • Le statut de l’auditeur

L’auditeur interne appartient au personnel de l’entreprise.

L’auditeur externe (cabinet international ou commissaire aux comptes) est dans la situation d’un prestataire de services juridiquement indépendant

  • Les bénéficiaires de l’audit

L’auditeur interne travaille pour le bénéfice des responsables de l’entreprise (managers, D.G., éventuellement comité d’audit).

L’auditeur externe certifie les comptes à l’intention de tous ceux qui en ont besoin (actionnaires, banquiers, autorités de tutelle, clients et fournisseurs, etc.).

  • Les objectifs de l’audit

L’objectif de l’audit interne est d’apprécier la bonne maîtrise des activités de l’entreprise (dispositifs de contrôle interne) et de recommander les actions pour les améliorer.

L’objectif de l’audit externe est de certifier la régularité, la sincérité, l’image fidèle, des comptes, résultats et états financiers

  • Le champ d’application de l’audit

Le champ d’application de l’audit interne est vaste puisqu’il inclut non seulement toutes les fonctions de l’entreprise, mais également dans toutes leurs dimensions.

L’audit externe englobe tout ce qui concourt à la détermination des résultats, à l’élaboration des états financiers dans toutes les fonctions de l’entreprise.

  • La prévention de la fraude

Une fraude touchant, par exemple, à la confidentialité des dossiers du personnel, concerne l’audit interne et non l’audit externe.

L’audit externe est intéressé par toute fraude, dès l’instant où elle est susceptible d’avoir une incidence sur les résultats.

  • L’indépendance de l’auditeur

L’auditeur interne est assorti de restrictions liées au fait qu’il reste toujours un employé de l’entreprise.

L’indépendance de l’auditeur externe est celle du titulaire d’une profession libérale, elle est juridique et statutaire.

  • La périodicité des audits

L’auditeur interne qui exerce en permanence dans son entreprise selon un calendrier de mission planifié en fonction des risques.

L’auditeur externe quant à lui réalise sa mission de façon intermittente et à des moments privilégiés pour la certification des comptes (fin de trimestre, fin d’année).

  • La méthode de l’auditeur

Les auditeurs internes sont spécifiques et originale.

Les auditeurs externes réalisent leurs travaux selon des méthodes qui ont fait leurs preuves, à base de rapprochements, analyses et inventaires. 

Article précédentles 6 principales fonctions de l’entreprise
Article suivantL’audit interne et le contrôle de gestion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici