Du marketing traditionnel vers le Marketing digital

Le développement du marketing digital est indissociable du développement technologique. En 1971, Ray Tomlinson a envoyé le premier e-mail et sa technologie a défini la plate-forme pour permettre aux gens d’envoyer et de recevoir des fichiers via différentes machines.

Dans les années 1980, la capacité de stockage des ordinateurs était déjà suffisante pour stocker d’énormes volumes d’informations sur les clients. Les entreprises ont commencé à choisir des techniques en ligne, telles que le marketing de base de données, plutôt qu’un courtier à liste limitée.

Ce type de bases de données a permis aux entreprises de suivre plus efficacement les informations des clients, transformant ainsi la relation entre l’acheteur et le vendeur. Cependant, le processus manuel n’était pas aussi efficace.

Dans les années 1990, le terme marketing digital a été inventé pour la première fois, avec les débuts de l’architecture serveur/client et la popularité des ordinateurs personnels, les applications de gestion de la relation client (CRM) sont devenues une partie importante de la technologie marketing.

La concurrence féroce a forcé les fournisseurs à inclure davantage de services dans leurs logiciels, par exemple, des applications de marketing, de vente et de service. Les spécialistes du marketing ont également pu posséder d’énormes données clients en ligne grâce au logiciel e-CRM après la naissance d’Internet.

Les entreprises pourraient mettre à jour les données des besoins des clients et obtenir les priorités de leur expérience. Cela a conduit à la mise en ligne de la première bannière publicitaire cliquable en 1994, qui était la campagne « You Will » d’AT&T et au cours des quatre premiers mois de sa mise en ligne, 44% de toutes les personnes qui l’ont vue ont cliqué sur l’annonce.

Dans les années 2000, avec de plus en plus d’internautes et la naissance de l’iPhone, les clients ont commencé à rechercher des produits et à prendre des décisions sur leurs besoins en ligne, au lieu de consulter un vendeur, ce qui a créé un nouveau problème pour le service marketing d’une entreprise.

En outre, une enquête menée en 2000 au Royaume-Uni a révélé que la plupart des détaillants n’avaient pas enregistré leur propre adresse de domaine. Ces problèmes ont poussé les spécialistes du marketing à trouver les moyens numériques de développer le marché.

Le développement du marketing numérique depuis les années 1990 et 2000 a changé la façon dont les marques et les entreprises utilisent la technologie pour le marketing.

Alors que les plateformes numériques sont de plus en plus intégrées aux plans marketing et à la vie quotidienne, et que les gens utilisent des appareils numériques au lieu de visiter des magasins physiques, les campagnes de marketing digital deviennent de plus en plus répandues et efficaces.

En 2007, le concept d’automatisation du marketing a été soulevé pour résoudre le problème ci-dessus.

L’automatisation du marketing a aidé les entreprises à segmenter les clients, à lancer des campagnes demarketing multicanal et à fournir des informations personnalisées aux clients. Cependant, la vitesse de son adaptabilité aux appareils grand public n’était pas assez rapide.

Le e-marketing est devenu plus sophistiqué dans les années 2000 et 2010, lorsque la prolifération des appareils capables d’accéder aux médias numériques a entraîné une croissance soudaine. Les statistiques produites en 2012 et 2013 ont montré que le marketing numérique était toujours en croissance.

Avec le développement des médias sociaux dans les années 2000, tels que LinkedIn, Facebook, YouTube et Twitter, les consommateurs sont devenus très dépendants de l’électronique numérique dans leur vie quotidienne.

Ils s’attendaient à une expérience utilisateur transparente sur différents canaux pour rechercher des informations sur les produits. Le changement de comportement des clients a amélioré la diversification des technologies marketing.

Le marketing digital mondial est devenu le terme le plus courant, en particulier après l’année 2013. La croissance des médias numériques a été estimée à 4,5 billions d’annonces en ligne diffusées chaque année avec des dépenses en médias numériques de 48 % en 2010.

Une part croissante de la publicité provient d’entreprises employant des Publicité (OBA) pour adapter la publicité aux internautes, mais OBA soulève des inquiétudes quant à la vie privée des consommateurs et à la protection des données.

Article précédentLa norme ISAE 3000 d’audit en 17 questions
Article suivantComment l’automatisation booste l’efficacité opérationnelle des entreprises ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici