la notion d’offre agrégée (OA)

L’offre désigne la production proposée à la vente mais il faut distinguer l’offre d’un producteur vendeur isolé et l’offre totale de l’ensemble des producteurs (vendeurs) dite offre agrégée.

Dans les deux cas l’offre est en relation directe avec un prix : pour chaque producteur (vendeur), l’offre c’est la quantité d’un bien ou d’un service qu’il désire vendre sur le marché pour un prix donné. Autrement, à chaque niveau de prix correspond une réponse (=offre) de chaque producteur. C’est là, deux éléments qui sont mis en jeu : le prix et la quantité proposée (l’offre d’un producteur déterminé est toujours associée à un prix).

Si le producteur ne trouve pas preneur au prix qu’il s’était fixé, il aura tendance à réduire son prix, limitant d’autant sa propre marge bénéficiaire. A l’inverse, si le prix initial se révèle insuffisant, ce qui se traduira par un afflux d’acheteurs excédant les capacités du producteur à donner satisfaction à tous, le producteur en question sera incité à relever ses prix, donc à améliorer ses marges bénéficiaires.

Le prix exerce donc un rôle déterminant sur l’offre, poussant celle-ci à la hausse lorsque la marge bénéficiaire du producteur s’accroît, à la baisse lorsqu’elle se réduit.

En général l’offre d’un produit ou d’un facteur de production est une fonction croissante de son prix.

L’offre agrégée (OA) traduit les divers niveaux de production réelle qui seront offerts à différents niveaux de prix.

la notion d’offre agrégée (OA)

segmentation de la courbe d’offre agrégée

La courbe d’offre se divise en trois segments :

a) Le segment horizontal. (keynésien) : si l’économie fonctionne à des niveaux de production réelle et d’emploi peu élevés, on pourra accroîtra la production réelle sans augmenter le niveau des prix.

segmentation de la courbe d’offre agrégée

b) Le segment intermédiaire (offre globale à court terme): Ici, les facteurs de production seront plus rares. La concurrence entraînera une hausse du prix des facteurs.

En outre, la production accrue signifie qu’un nombre grandissant d’entreprises s’approcheront de leur capacité de production maximale, ce qui rendra la croissance de plus en difficile.

La courbe d’offre est ascendante, et devient de plus en plus abrupte à mesure qu’augmente la production.

segmentation de la courbe d’offre agrégée

c) Le segment vertical (courbe d’offre globale à long terme) : Une fois que l’on atteint le plein emploi et le niveau maximal de capacité de production il est presque impossible d’augmenter la production au-delà.

segmentation de la courbe d’offre agrégée

Différence entre le court terme et le long terme

La différence fondamentale entre le court et le long terme réside dans le comportement de l’offre globale.

  • A long terme, la production (c.à.d. l’offre globale) dépend des facteurs de production disponibles et de la technologie utilisée.
  • Comme à long terme, ces facteurs sont indépendants du niveau des prix → la courbe d’offre globale à long terme est verticale.
  • A long terme, une variation des prix ne change rien à la quantité de biens et de services offerte.
  • A long terme, l’offre globale est déterminée par les moyens de production à long terme, et donc directement par le taux de chômage naturel (aussi appelé chômage d’équilibre, le NAIRU).
  • En effet, à court terme la courbe d’offre globale a une pente positive.
  • A court terme, une hausse du niveau général des prix tend à pousser vers le haut l’offre de biens et de services, et une baisse dans le niveau général des prix tend à pousser vers le bas l’offre de biens et de services.
Différence entre le court terme et le long terme

les changements de l’offre agrégée (OA)

Le prix d’un bien ainsi que les quantités demandées et offertes changent si la courbe d’offre du bien se déplace.

De même, le niveau des prix et la production réelle changeront, si la courbe d’offre agrégée se déplace.

- les changements de l’offre agrégée (OA)

L’offre agrégée change par suite d’un bouleversement de l’offre comme une mauvaise récolte ou la modification des coûts de production.

Une innovation technique ou une augmentation de la productivité, par exemple, entraîne un déplacement de la courbe d’offre vers la droite, ce qui signifie qu’une quantité plus grande de production réelle qu’auparavant sera offerte à chaque niveau de prix.

la notion d’offre agrégée PDF

la notion d’offre agrégée en PDFTélécharger
Article précédentDéfinitions et vocabulaire de la stratégie
Article suivantDéfinition de la masse salariale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici