6 indicateurs de performance clés pour les banques

Bienvenue dans le monde bancaire, où les institutions financières jouent un rôle vital dans l’économie en gérant des fonds, en facilitant les transactions et en fournissant divers services financiers. Les banques sont uniques dans leur approche de la gestion d’actifs, car elles génèrent la majorité de leurs revenus en prêtant les fonds déposés par les clients.

Ce processus implique la perception d’intérêts sur les prêts, créant ainsi un écart entre les revenus d’intérêts et les intérêts payés aux déposants.

Comprendre les paramètres que les banques utilisent pour mesurer la liquidité, le risque financier et la gestion efficace des actifs est crucial pour évaluer leur performance.

Dans cet article, nous allons nous plonger dans certaines des mesures clés utilisées dans le secteur bancaire qui sont essentielles pour les investisseurs, les analystes et la direction des banques.

Pourquoi suivre les indicateurs de performance clés pour les banques ?

Pourquoi se donner la peine de suivre les KPI ? Parce que ces mesures fournissent des informations importantes sur les performances de votre banque et de ses employés. Vous saurez ce qui contribue à votre profit et ce qui ne l’est pas, afin que vous puissiez prendre des décisions stratégiques sur tout, de l’embauche à l’allocation des ressources.

En fin de compte, les KPI évaluent le succès de votre banque et quantifient ses performances de manière tangible pour votre direction et vos parties prenantes.

indicateurs de performance clés pour les banques

Ratio des actifs productifs sur l’actif total

Lors de l’analyse des performances d’une banque, une question importante se pose : quel pourcentage de son actif total génère des revenus ? Le ratio de l’actif productif au total de l’actif est une mesure clé utilisée pour répondre à cette question.

Les actifs productifs comprennent généralement des investissements générateurs d’intérêts, des locations génératrices de revenus et d’autres actifs qui contribuent directement à générer des revenus. Pour calculer le ratio de l’actif productif au total de l’actif, utilisez l’équation suivante :

Actifs productifs / Actifs totaux moyens = Ratio des actifs productifs sur l’actif total

Suivez ces étapes pour mettre cette équation à utiliser:

  • Utilisez les bilans de l’année en cours et de l’année précédente pour trouver les revenus moyens des actifs et les actifs totaux moyens :
    • Additionnez les actifs productifs de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2 ; il s’agit de l’actif productif moyen.
    • Additionnez le total des actifs de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2 ; il s’agit de l’actif total moyen.
  • Divisez l’actif productif moyen par l’actif total moyen pour obtenir le
    rapport des actifs productifs au total des actifs.

Un ratio élevé indique que la banque utilise efficacement ses actifs pour générer des revenus. À l’inverse, un faible ratio peut suggérer que la banque devrait soit réduire les coûts des actifs, soit améliorer le volume des actifs pour augmenter les bénéfices.

Ce ratio est précieux non seulement pour les banques mais aussi pour les entreprises de divers secteurs pour évaluer leur gestion d’actifs et la génération de bénéfices.

Marge nette d’intérêts

La marge nette d’intérêts mesure l’efficacité avec laquelle les actifs productifs d’une banque génèrent des revenus par rapport à la valeur de ses actifs totaux. En examinant ce ratio, les analystes peuvent déterminer si les actifs productifs de la banque produisent suffisamment de revenus pour justifier les intérêts débiteurs. La formule de calcul de la marge nette d’intérêts est la suivante :

(Rendements d’intérêts – Dépenses d’intérêts) / Actifs productifs moyens = Marge nette d’intérêts

Suivez les étapes suivantes pour résoudre cette équation :

  • Trouvez les rendements d’intérêts et les charges d’intérêts sur le compte de résultat.
  • Utilisez les bilans de l’année en cours et de l’année précédente pour calculer les actifs productifs moyens : ajoutez les actifs productifs de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2.
  • Soustrayez les frais d’intérêts des rendements d’intérêts.
  • Divisez votre réponse à l’étape 3 par la réponse à l’étape 2 pour trouver le filet
    marge d’intérêt.

Une marge nette d’intérêt négative indique que la banque paie plus d’intérêts qu’elle n’en génère. Pour les banques et les sociétés de location, un ratio positif est préférable, mais un ratio plus élevé représente une utilisation plus efficace des actifs.

Ratio de couverture des pertes sur prêts

Tout comme les particuliers maintiennent un fonds pour les mauvais jours en cas d’urgence financière, les entreprises et les banques doivent disposer d’un filet de sécurité pour couvrir les pertes potentielles.

Pour les banques, le ratio de couverture des pertes sur prêts mesure le montant d’argent qu’elles ont mis de côté pour couvrir les pertes potentielles sur prêts. La formule de ce rapport est :

(Revenu avant impôts + Provision pour pertes sur prêts) / Charges nettes = Ratio de couverture des pertes sur prêts

Pour utiliser cette équation, suivez ces étapes :

  • Trouvez le revenu avant impôt près du bas du compte de résultat, la provision pour pertes sur prêts dans la partie actifs du bilan et les radiations nettes dans la partie dépenses du compte de résultat.
  • Ajouter le revenu avant impôts et la provision pour pertes sur prêts.
  • Divisez la réponse à l’étape 2 par les radiations nettes pour obtenir le ratio de couverture des pertes sur prêts

Ce ratio fournit une mesure essentielle de la capacité de la banque à absorber les pertes et à se protéger contre l’insolvabilité. Il reflète la prudence de la banque dans le maintien de fonds suffisants pour couvrir les défaillances et les retards de paiement potentiels.

Ratio capitaux propres/total de l’actif

Le maintien d’un ratio élevé de fonds propres sur le total des actifs est particulièrement crucial pour les banques qui dépendent fortement des revenus d’intérêts provenant des prêts et des locations.

Ce ratio permet d’évaluer la proportion de détention d’actions par rapport à l’actif total et offre une certaine protection contre les charges d’intérêts excessives. La formule de calcul du ratio fonds propres/total des actifs est la suivante :

Capitaux propres moyens / actifs totaux moyens = ratio capitaux propres / actifs totaux

Voici comment utiliser cette équation :

  • Utilisez les bilans de l’année en cours et de l’année précédente pour calculer les fonds propres moyens et l’actif total moyen :
    • Additionnez le total des fonds propres de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2 ; c’est votre équité moyenne.
    • Additionnez le total des actifs de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2 ; c’est votre actif total moyen.
  • Divisez les fonds propres moyens par le total des actifs moyens pour obtenir le ratio fonds propres / total des actifs

Un ratio plus élevé suggère que l’entreprise finance ses actifs plus efficacement et est mieux protégée contre les risques liés aux taux d’intérêt.

Dépôts Fois Capital

Les dépôts sont le principal moyen par lequel les banques empruntent de l’argent à leurs clients. Ce ratio, dépôts multiplié par le capital, examine comment les dépôts couvrent le total des capitaux propres. L’équation pour calculer ce rapport est :

Dépôts moyens / Capitaux propres moyens = Dépôts multipliés par le capital

Suivez ces étapes pour résoudre cette équation :

  • Utilisez le compte de résultat de l’année en cours et de l’année précédente pour calculer les dépôts moyens : ajoutez les dépôts de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2.
  • Utilisez les bilans de l’année en cours et de l’année précédente pour calculer les capitaux propres moyens : Additionnez les capitaux propres de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2.
  • Diviser les dépôts moyens par les capitaux propres moyens pour calculer les dépôts multipliés par le capital

Un ratio élevé indique que la banque peut être à risque en raison des fluctuations cycliques des dépôts et des charges d’intérêts élevées. Un ratio équilibré est nécessaire pour assurer la stabilité financière et l’utilisation efficace des actifs.

Ratio prêts/dépôts

Le ratio prêts/dépôts est une mesure essentielle pour les banques car il reflète la proportion de prêts émis par rapport aux dépôts reçus. Un ratio plus élevé signifie que la banque prête davantage de ses dépôts, ce qui peut entraîner une augmentation des revenus.

Cependant, cela peut également impliquer un risque plus élevé, car la banque doit s’assurer qu’elle peut couvrir les retraits potentiels des dépôts. La formule de calcul du ratio prêts/dépôts est la suivante :

Moyenne nette / Prêts Dépôts moyens = Ratio prêts/dépôts

Suivez ces étapes pour mettre cette équation à utiliser:

  • Utilisez les comptes de résultat de l’année en cours et de l’année précédente pour calculer les prêts nets moyens et les dépôts moyens :
    • Additionnez les emprunts nets de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2 ; il s’agit des prêts nets moyens.
    • Additionnez les dépôts de l’année en cours et de l’année précédente et divisez le résultat par 2 ; ce sont les dépôts moyens.
  • Divisez les prêts nets moyens par les dépôts moyens pour trouver le ratio prêts/dépôts.

Un ratio bien équilibré est essentiel pour maintenir la stabilité financière et assurer la capacité de la banque à faire face à ses obligations.

Conclusion

En conclusion, le secteur bancaire s’appuie sur un ensemble unique d’opérations de base, et des paramètres spécifiques jouent un rôle crucial dans l’évaluation de la liquidité, du risque financier et de la gestion efficace des actifs. La compréhension de ces mesures permet aux investisseurs, aux analystes et à la direction de la banque de prendre des décisions éclairées et d’évaluer les performances d’une banque.

En analysant attentivement ces ratios, on peut mieux comprendre la santé financière d’une banque et sa position sur le marché. Alors que le paysage financier continue d’évoluer, ces mesures resteront des outils inestimables dans le domaine bancaire.

Article précédentAnalyse des investisseurs : dévoilement des indicateurs clés de la rentabilité et de la croissance
Article suivantMaintenir une dette saine : les indicateurs clés pour une gestion efficace de la dette

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici