Cours sur la comptabilisation des stocks

Dans cet article nous présentons la comptabilisation des stocks dans deux cas : le cas de l’entreprise commercial et le cas de l’entreprise industriel

I. comptabilisation des stocks : Cas de l’entreprise commerciale

Une entreprise commerciale est celle qui achète des marchandises en vue de les revendre en l’état.

Les comptes enregistrant les variations de stocks sont les suivants :

6114   –   Variation de stocks de marchandises

6124 – Variation de stocks de matières fournitures (matières 1ères, matières et fournitures consommables, emballages).

Ces comptes ne fonctionnent qu’en fin d’exercice pour constater la variation de stocks entre le début et la fin de l’exercice.

Dans le cas de l’inventaire intermittent, l’inventaire extra-comptable se fait une fois par an à la fin de l’exercice. Dans ce cas, on annule les stocks existant au début de l’exercice et on constate les stocks détenus en magasin à la fin de l’exercice.

Exemple : 
  • Le 1/1/N, stock initial de marchandises 20000
  • Le 31/12/N+1, stock de marchandises =25000 (valeurs fournis par l’inventaire extracomptable)
Comptabilisation des stocks

 

Le compte de stocks de marchandises exprime par son solde le montant du stock final qui figurera au bilan.

Le compte variation de stock représente :

  • Une charge négative (enrichissement) en cas d’augmentation du stock (solde créditeur) :

SF > SI => variation de stock positive 

  • Une charge positive en cas de diminution de stocks (solde débiteur) :

SF < SI => variation de stock négative

Ecritures au journal : 

écriture comptable constatation des stocks

 

Supposons que les achats de marchandises de l’exercice N s’élèvent à 130000.

On sait que :
  • Achats revendus de m/ses = achats de marchandises – variation de stocks de m/ses
  • Achats revendus de m/ses = Achats de m/ses – (Stock final – stock initial)

Achats revendus de marchandises = 130000 –  (25000 – 20000) = 125000

Dans le CPC, seul figure le compte « achats revendus de marchandises » avec les charges. Le compte variation de stocks de m/ses est soldé.

Cours sur la comptabilisation des stocks

Les comptes concernant les matières et fournitures fonctionnent de la même manière que ceux des marchandises. Il s’agit de :

  • 3122  Stocks de matières et fournitures
  • 6124  variation de stocks de matières et fournitures

II. la comptabilisation des stocks : Cas de l’entreprise industrielle

L’entreprise industrielle est celle qui achète des matières pour les revendre après transformation ;

Outre le compte 6124 –variation de stocks de M/F, on utilise les comtes :

7131 variation de stocks de produits en cours
7132 variation de stocks de biens produits

7131 variation de stocks de services en cours

Ces comptes fonctionnent comme le compte 6124, c’est à dire qu’à la fin de l’exercice, ils sont débités du stock initial et crédités du stocks final (en contrepartie des comptes de stocks concernés). Cependant ils sont rattachés aux produits dans le CPC :

=> Si      SF > SI => solde créditeur => ils constituent des produits
 

=> Si      SF < SI => solde débiteur => ils constituent des produits négatifs figurant avec un     signe (-) parmi les produits

  • Particularités des entreprises industrielles :

dans ces entreprises on distingue deux types de stocks :

– Ceux d’approvisionnement et de matières premières, fonctionnent comme le compte stocks de marchandises : ce stock évalué au coût d’achat vient corriger par sa variation annuelle les achats correspondants.

– Ceux de produits finis, produits intermédiaires et en cours, évalués au coût de production. La variation de stocks s’ajoute aux ventes algébriquement pour déterminer la production totale de l’entreprise.

Production = ventes + variation de stocks de produits = ventes + (SF – SI) 

Conclusion

  • La variation de stocks de M/F est retranchée des charges (au niveau des achats correspondants)
  • La variation de stocks des produits finis et en cours est ajoutée aux produits :

– Variation positive en cas d’augmentation (+)
– Variation négative en cas de diminution (-)

Article précédentRésumé économie monétaire et financière [PDF]
Article suivantexercices corrigés : marché de monopole [PDF]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici