les ratios financiers : analyse de la situation de l’entreprise

Si l’analyse des valeurs absolues relevées des états de synthèse de l’entreprise (bilan, CPC) est, certes, intéressante ; il faut reconnaître qu’elle n’est pas suffisante, car elle doit s’accompagner  d’une analyse des valeurs relatives.

Il s’agit, en effet, de rapprocher des données comptables cohérentes pour en dégager des rapports significatifs, connus sous le vocable de ratios financiers.

I- définition et utilité des ratios

Le ratio peut être défini comme un rapport entre deux grandeurs comptables cohérentes qui peuvent être des stocks ou des flux ou les deux à la fois.

Dans la mesure où il existe une quantité abondante d’informations comptables, on peut créer un nombre illimité de ratios, néanmoins pour qu’un ratio soit utile, il doit être significatif :

  • Répondre à un objectif bien déterminé  (solvabilité, rentabilité, équilibre financier…).
  • Rapprocher deux grandeurs cohérentes (exprimées en données brutes, nettes, HT, TTC…).
  • Doit permettre la comparaison dans le temps  (évolution dans le temps des ratios financiers pour la même entreprise) et dans l’espace (par rapports à ses concurrents).

II-  ratios financiers : calculs et explications

Il existe une multitude de ratios financiers que l’analyste financier peut utiliser, c’est à lui de choisir ceux qui répondent à ses objectifs. Nous allons nous limiter uniquement aux ratios les plus utilisés et les plus significatifs.

1- Les ratios de la structure financière

La structure financière est analysée à travers l’étude de la part de chaque catégorie de ressources dans le total  des ressources  de l’entreprise.

Capitaux propres
    Passif total    

dettes de financement
      passif total

dettes à court terme
         Passif total

Ces ratios permettent de mesurer le degré de l’indépendance financière de l’entreprise.

2- les ratios de l’endettement

Pour apprécier le degré d’endettement de l’entreprise, ainsi que la structure de cet endettement, on utilise les ratios suivants :

Dettes de financement
Financement permanent 

Capitaux propres 
Financement permanent   

Dettes de financement
Total dettes 

Ces ratios permettent également d’apprécier la capacité d’endettement de l’entreprise, et si l’entreprise dispose toujours de possibilités d’endettement.

3- Les ratios de la capacité de remboursement

Pour mesurer la capacité de l’entreprise à honorer ses échéances, on peut utiliser l’un des ratios suivants :

Dettes de financement
CAF

Résultat d’exploitation
Charges financières

Le 1er ratio mesure la vitesse de remboursement alors que le 2ème apprécie la capacité de résultat d’exploitation à couvrir les charges financières.

4- Les ratios de liquidité

Ces ratios ont pour but d’évaluer la solvabilité à court terme de l’entreprise, c’est à dire  sa capacité à faire face à ses engagements à court terme.

On peut utiliser l’un des ratios financiers suivants selon le degré de liquidité qu’on cherche à apprécier :

Liquidité générale :

Actif circulant (y compris trésorerie)
Passif circulant (y compris trésorerie)

Liquidité réduite : 

Actif circulant (y compris trésorerie) –  stocks
Passif circulant (y compris trésorerie)

Liquidité immédiate :

Trésorerie actif 
Passif circulant (y compris trésorerie)

5- Les ratios de la gestion  (ou d’activité)

Il s’agit en réalité des ratios analysant le BFR, et permettant d’avoir une idée sur l’activité économique et industrielle de l’entreprise, et ce en s’intéressant à la rotation des stocks, des créances clients et des dettes fournisseurs.

La rotation des stocks

La rotation des stocks peut être analysée soit à travers les ratios qui mesurent la vitesse de cette rotation (nombre de rotations de stock dans l’année) ; ou bien à travers les ratios qui informent sur le délai moyen d’écoulement des stocks. Ces derniers mesurent la durée moyenne qui s’écoule entre la date d’entrée, et celle de sortie d’un même stock.

  • Ratio de vitesse de rotation des stocks :      

Approvisionnement
Stocks

  • Ratios de délai moyen d’écoulement de stock 

selon la nature du stock, on peut utiliser l’un des ratios suivants :

– Ratio de délai moyen d’écoulement de stock de marchandises :

Stock moyen de m/ses x 360j
Achats revendus de m/ses

– Ratio de délai moyen d’écoulement de stock de mat. & fourt :

Stock moyen de mat. & fourt. x 360 j
Achats consommés de mat & fourt

– Ratio de délai moyen d’écoulement de stock des encours :

Stock moyen des encours x 360 j
Coût de production des encours

– Ratio de délai moyen d’écoulement de stock des produits finis :

Stock moyen des produits finis x 360j
Coût de la production vendue

Remarque : Ces différents ratios financiers peuvent être calculés en utilisant le stock final à la place du stock moyen, cependant ce dernier est plus recommandé dans la mesure où il permet de tenir compte de l’effet de la saisonnalité qui caractérise certaines activités.

Stock moyen = (stock initial + stock final) / 2

La rotation des créances clients.

Le délai moyen de recouvrement des créances clients peut être apprécié par le ratio suivant :

Encours clients x 360j
Ventes TTC

Avec encours clients =  Clients & comptes rattachés – clients créditeurs, avances & acomptes

La rotation des dettes fournisseurs

De même, le délai moyen de règlement des dettes fournisseurs peut être mesuré par le ratio :

Encours fournisseurs x 360
Achats TTC

Avec encours fournisseurs = frs & cptes rattachés – frs débiteurs, avances & acomptes.

6- Les ratios de la productivité

Il s’agit d’apprécier la performance des facteurs de production de l’entreprise ; les ratios les plus utilisés :

Valeur ajoutée
Production

Valeur ajoutée
effectif moyen employé

7- Les ratios de la rentabilité

L’analyse de la rentabilité se fait par la comparaison du résultat obtenu avec les moyens utilisés pour réaliser ce résultat.

Remarque : Il y a lieu de signaler qu’il y a une différence entre la notion de marge et celle de résultat ; la marge est le rapport d’un résultat au chiffre d’affaire (ou la production) alors que la rentabilité est le rapport d’un résultat réalisé au moyens utilisés.

On distingue trois type de rentabilité; rentabilité d’exploitation, économique et financière.

La rentabilité d’exploitation

La rentabilité d’exploitation peut être analysée à travers plusieurs ratios qu’on peut établir en utilisant les différents soldes de formation de résultat.

Exemple :

Marge commerciale
CAHT

EBE
CAHT

Résultat d’exploitation
CAHT

La rentabilité économique

L’analyse de la rentabilité économique a pour but d’apprécier  l’efficacité des moyens de production utilisés par l’entreprise pour assurer son activité d’exploitation courante, et ce indépendamment des modes de financement retenus par l’entreprise. Le ratio le plus utilisé est le suivant :

EBE
Actif économique

avec,  Actif économique  =  Actif immobilisé + BFR. 

Ce ratio peut être décomposé ainsi :

EBE / Actif  économique    =           EBE / CAHT        x        CAHT / Actif économique 

La rentabilité financière

Il s’agit de mesurer la rentabilité des capitaux  investis par les associés dans l’entreprise  (capitaux propres); elle tient donc compte des modes de financement,

Résultat net
Capitaux propres

Article précédentla planification
Article suivantLes soldes intermédiaires de gestion (ESG)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici